Gibbal (Jean-Marie), (dir.)
Avec Georges Perros
ISBN 978-2-86222-012-3, 140 x 215, 48 p.   épuisé
1980

Disponible aussi en édition numérique

« Les correspondances entre écrivains engendrent souvent l'ennui. Le lecteur se sent “en dehors du coup”, à moins qu'il n'ait le sens aigu du fétichisme ou la manie universitaire du détail révélateur. Même impression pour les souvenirs pieux des littérateurs. L'étonnant avec Georges Perros c'est que deux ans après sa mort la publication de sa correspondance et les témoignages de ses amis fassent apparaître ses livres sous une autre lumière. » Jean-Marc Le Sidaner, Le Magazine littéraire

« Certains hommages escamotent pour ainsi dire le disparu qu'ils célèbrent; d'autres, plus rares, restituent une présence même inconnue de nous jusqu’alors. Avec Georges Perros est de ceux-là, sans doute parce que les voix en sont très différentes, de l'étudiante “d'une toute petite université sans passé ni avenir”, aux écrivains confirmés comme Bernard Noël. Puis il y a la variété des illustrations, photos de Georges Perros. seul, en compagnie de Michel Butor, avec ses livres, avec sa moto et son fils Jean-Marie .... et surtout deux reproductions de ses dessins. Enfin, la plaquette comporte des inédits, des “propos sur la peinture” d'une secrète poésie, des “fragments de correspondance” de l'écrivain rendu silencieux par un cancer de la gorge. Avec Georges Perros renvoie le lecteur, presque impérieusement, à une œuvre encore trop méconnue. en particulier au volume posthume des Papiers collés que termine l'émouvante “Ardoise magique” dédiée aux “laryngectomisés“. » Marielène Weber, Les livres, mai 1981.