Lire un extrait de ce numéro »

n° 23.
juin 1976


L’ensaignement
1. L’école primaire


Querrien (Anne)

avec Schérer (René), Hocquenghem (Guy)


L’école laïque s’élève sur les cendres de l’école mutuelle et continue l’école des frères de la doctrine chrétienne, et la castration du désir d’apprendre.
La période de recherche sur les formes institutionnelles de l’école a été close par la loi de l’obligation scolaire – obligation pour tous de l’apprentissage et de la manipulation des signes. Mais quel apprentissage, quelle manipulation au regard des possibles ?
De quoi est constitué le tonneau des Danaïdes de la démocratisation et de la réduction des inégalités ? Au XIXe siècle la bourgeoisie ne mâchait pas ses mots : avec l’école elle ne visait nullement le socialisme et l’autogestion mais la conservation sociale. Comment refonder l’école ?

Réédité : Querrien (Anne), L'École mutuelle : une pédagogie trop efficace, Le Seuil / Les Empêcheurs de penser en rond, 2004.



Indisponible

   


Retour à la liste des numéros »

SOMMAIRE


Anne QUERRIEN : L'ECOLE PRIMAIRE
— Introduction
— Un rêve
— Histoire d'une recherche : du militantisme pédagogique à l'expérimentation sociale
— Education et Imitation
— Guerre contre la pauvreté
— Formation de l'armée du travail
— L'agencement collectif des enfants
— Pourquoi les frères ont-ils gagné ?
— La Normalisation nationalisée
— Qu'est-ce que ça fait penser d'écrire un rapport même chouette
— Les regards efficaces
— Les enfants de familles
— Le corps de l'enfance
— Le corps enseignant
— Les voies de l'innovation
— Suite de la recherche

René SCHERER :
— L'enseignement mutuel et Charles Fourier

Guy HOCQUENGHEM :
— James-Stevenson