Lire un extrait de ce numéro »

n° 01.
janvier 1966



Guattari (Félix), (dir.)

avec Médam (Jean), Fabre (Alain), Schmied (Alain), Zublena (Americo), Dubillard (Roland), Préli (Georges), Deligny (Fernand), Lourau (René), Méry (Gérard), Polack (Jean-Claude), Ayme (Jean), Muyard (Jean-Pierre), Aupetit (Raymond)


Ce numéro fondateur de la Fédération des groupes d’études et de recherches institutionnelles indique les dimensions principales de la recherche collective en cours : philosophie de la psychothérapie institutionnelle, économie de la circulation, nouvelles responsabilités sociales de l’architecture, création littéraire et théâtrale, éducation, liberté de la conception d’enfants, politique sanitaire, psychiatrie. La liste des membres de la FGERI est donnée en fin de numéro.



Indisponible

   


Retour à la liste des numéros »

SOMMAIRE


Éditorial

Réflexions quelque peu philosophiques sur la psychothérapie institutionnelle — Pierre Guattari

À propos de la circulation monétaire — Jean Medam

Pour une démocratisation de l’architecture —  A. Fabre, A. Schmied, A. Zublena

Notes sur le théâtre — Roland Dubillard

Journal d’un éducateur — Fernand Deligny

Une dimension de l’Institution Pédagogique : la demande sociale —  René Lourau

La maternité volontaire — Docteur Roger méry

Les médecins et la perspective socialiste —  Jean-Claude Polack

Politique sanitaire en psychiatrie — Docteur Jean Ayme

Lendemain de fête à l’asile —  Jean-Pierre Muyard

Correspondances

Fédération des Groupes d’Études et de Recherches Institutionnelles